Où passer Halloween dans le monde ?

Où passer Halloween dans le monde ?

octobre 8, 2019 0 Par Léa Pillot

Octobre est arrivé et vous avez déjà troqué votre voiture contre un balais et votre Thermomix contre un chaudron ? Alors découvrez notre sélection de destinations où passer Halloween ! Quelle contrée irez-vous hanter lors de la nuit des morts ?

Un peu d’histoire…

La fête d’Halloween que l’on connaît aujourd’hui tient son origine de la célébration folklorique païenne de Samhain. En effet, la légende voulait que la barrière entre le monde des morts et celui des vivants disparaisse lors d’une nuit. Profondément ancrée dans les mœurs, elle s’expatria aux États-Unis en même temps que les près de 2 millions d’Irlandais qui traversèrent l’Atlantique durant la Grande Famine, ce qui explique l’engouement particulier de la nation pour cette fête, encore aujourd’hui.

En Irlande

À Dublin : la capitale du pays celte célèbre encore allégrement Halloween de nos jours. Alors revêtez votre plus effrayant costume et assistez à l’ensorcelante parade du centre-ville. Dirigez-vous ensuite vers le quartier de Temple Bar où vous pourrez partager une bière avec un loup-garou ou un vampire.

La parade – par William Murphy (CC BY 2.0)

En Irlande du Nord

À Derry : découvrez le plus grand évènement du pays (et souvent cité comme le meilleur du monde) lors de l’envoûtant carnaval du Derry Halloween ! Là-bas, tout le monde est en costume, il serait ainsi diabolique d’oublier le vôtre ! La ville entière regorge de monstres et de créatures prêts à vous faire sursauter à chaque coin de rue. Finissez cette terrifiante soirée en assistant aux différents concerts donnés à travers la cité puis autour d’une potion bien fraîche dans les pubs locaux décorés à la perfection. À frémir…

Selfiiiie

En France

À Paris : l’étape phare pour célébrer Halloween est bien sûr le fameux Manoir de Paris. En effet, cette gigantesque maison hantée vous attend pour un soirée d’horreur où vos cris retentiront jusqu’aux confins du 10e arrondissement. Errez pendant près de 2h dans les recoins du manoir transformés en scènes charmantes (asile psychiatrique, geôles médiévales…) alors qu’une marée d’acteurs (une centaine pendant le mois d’Halloween) se fera une joie de vous voir hurler lorsque vous croiserez leur chemin. On se damnerait pour des billets…

Le Manoir, ironiquement situé Rue de Paradis – par Tonio Vega (CC BY 2.0)

Aux États-Unis

À la Nouvelle Orléans : quelle meilleure façon de célébrer la nuit des morts-vivants que dans la ville la plus hantée des États-Unis ? Alors, direction NOLA et sa longue tradition de magie noire et de vaudou pour Halloween cette année ! Entre décorations hallucinantes et costumes dantesques, vous passerez une soirée terrible entre visites de cimetières ancestraux, frayeur dans les maisons hantées et fête incessante dans les rues du French Quarter après la parade de Krewe of Boo. Par ailleurs, profitez de votre séjour pour vous faire tirer les cartes par les mediums locaux !

Garden party par Infrogmation of New Orleans (CC BY 2.0)

À Salem (Massachusetts) : direction la tristement célèbre Salem cet automne ! Connue dans le monde pour ses procès de 1692, elle est aujourd’hui réputée pour être la « Ville Sorcière » des États-Unis. Faites un tour au Salem Witch Museum et craquez pour quelques souvenirs thématiques vendus aux étals sur la place principale. Ensuite, faites bien sûr le tour des maisons hantées. Mais attention à ne pas offenser les habitants du coin, ils sont plutôt forts en sortilèges !

Baladez-vous dans le Charter Street Cemetery, le plus vieux de la ville (1637)

À New York (New York) : rendez-vous dans la Grosse Pomme, qui se transforme en Grosse Citrouille pendant le mois d’octobre. Grands magasins décorés, soirées thématiques et costumes loufoques seront bien entendu au programme ! L’immanquable du jour est bien sûr la fameuse parade le long de la 6(66)ème avenue ! Pour se la jouer trendy, réservez une soirée dans les clubs et les rooftops de la ville qui ne dort jamais, où le tout New York célèbre Halloween en déguisements plus impressionnants les uns que les autres.

Sympa pour le facteur… par vagueonthehow (CC BY 2.0)

En Roumanie

Un cercueil une ou deux places ?

À Bran : emmenez pieu en bois, crucifix et fiole d’eau bénite, vous risquez de croiser quelques canines longues à Bran. Passez une nuit d’horreur dans le supposé château de Vlad III l’Empaleur, qui inspira la création du monstre le plus connu de l’Histoire, le fameux Comte Dracula. Et surtout n’oubliez pas, ne regardez jamais un vampire dans les yeux…

Au Mexique

Tradition ancestrale qui remonte à l’ère Maya, la fête d’El Día de los muertos est avant tout une impressionnante célébration de la culture mexicaine, étalée sur plusieurs jours (du 31 octobre au 2 novembre). Les locaux construisent des autels aux membres décédés de leur famille pour leur donner des offrandes sous la forme de nourriture, de fleurs mais aussi des fameuses calaveras, ces têtes de morts chamarrées. Ils passent également la journée au cimetière lors de pique-niques autour des tombes, et enfin défilent dans les rues en costumes au son des guitaristes. Inscrite au patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO, cette fête offre un véritable contraste avec la fête des morts que l’on connaît en Europe : au Mexique, le peuple célèbre allègrement le passage vers le pays des morts !

À Oaxaca : envolez-vous vers le sud du Mexique pour vivre quelques journées mémorables entre couleurs vibrantes, incroyables autels et défilés impressionnants.

Ça, c’est de l’autel !

Autour du lac Patzcuaro : enfin, vivez un moment mystique en flânant dans les cimetières illuminés de centaines de chandelles la nuit. Le lendemain, dansez dans les rues entre couronnes de fleurs, orchestres de mariachis et étals proposant de délicieuses sucreries.

Dîner aux chandelles

Pour découvrir nos offres de séjours à travers le monde, cliquez ici